May 31, 2015

TeamWork M2 Speed Tour: Team Seven wins at lac de Neuchâtel


Images & Press Release sent by TeamWork Speed Tour / www.m2speedtour.com.
----

Team Seven gagne le Bol d’Or du lac de Neuchâtel en trois heures
Troisième étape du TeamWork M2 Speed Tour, le Bol d’or du lac de Neuchâtel a été remporté par l’équipe d’Auvernier Team Seven menée par Christophe Peclard, devant Genolier et TeamWork. Les vainqueurs ont bouclé le parcours Grandson-Neuchâtel-Grandson en trois heures et cinq minutes, une édition très rapide grâce à un vent soutenu.

Grandson, le 30 mai 2015 - Le circuit des catamarans M2 a participé au Bol d’Or du Lac de Neuchâtel ce samedi 30 mai, avec une centaine de monocoques et multicoques au départ. La première des courses longue distance du TeamWork M2 Speed Tour n’a pas été si longue ; le premier M2 Team Seven, également vainqueur du classement général, a passé la ligne d’arrivée à 14:05, soit après un peu plus de trois heures de course. Ils établissent ainsi le nouveau record de temps sur ce nouveau parcours mis en place depuis 2013.

Les treize catamarans M2 ont débuté la course à 11:00 au large du Cercle de la Voile de Grandson, pour un parcours ralliant Grandson à Neuchâtel et retour. Dans un joli vent de sud-ouest d’une dizaine de noeuds, la plupart de la flotte a navigué le long de la rive nord, côté Jura, dès le départ, menée par TeamWork de Nils Palmieri. Team Seven est remonté et passe la bouée de Neuchâtel en tête après 1h10 de course, dans un vent forcissant de 15 noeuds. Christophe Peclard et son équipe n’ont plus quitté la tête de la flotte. Le retour au près s’est fait le long de la côte Jurassienne pour la majorité de la flotte, venue chercher le joran annoncé.

Christophe Peclard remporte cette course avec le SUI 7 Team Seven, cinquième victoire sur cette épreuve du bateau basé à Auvernier. « C’était une course difficile, avec un vent irrégulier tout le long », raconte Peclard souriant, aux côtés de ses équipiers Alexandre Massard, Loic et Yannick Preitner. « Il fallait gardait les yeux bien ouverts, les frères Preitner ont fait un excellent travail à ce niveau là. Après un joli départ, le vent est revenu par derrière et nous avons perdu quelques places. Mais nous avons navigué juste et avons rattrapé notre retard, pour finalement faire tout le retour en contrôlant TeamWork puis Genolier. »

GSMN Genolier, mené par le navigateur d’Yverdon Michel Vaucher, était septième à la bouée de Neuchâtel mais est bien remonté sur le retour. Il termine deuxième, une minute derrière Team Seven. « Nous avons perdus beaucoup de places sur le premier bord de portant avec notre option côté Fribourg », explique Vaucher. « Mais nous avons bien navigué avec une bonne vitesse, et avons ainsi pu rattraper notre retard ! » Nils Palmieri, troisième sur TeamWork, est très satisfait de son classement sur le podium : « Nous avons navigué tout le long à l’avant de la flotte, et avons eu beaucoup de plaisir sur cette belle course ! »

Dixième sur Valruz Creation, le neuchâtelois Claude Berger et son équipe ont eu plus de difficultés avec les changements d’angle du vent : « Il y avait des différences énormes sur le plan d’eau, nous n’étions pas au bon endroit au bon moment ! »

Bottomline Team a chaviré à la bouée de Neuchâtel, heureusement sans gravité pour l’équipage. Plusieurs bateaux ont été victimes d’avaries, parmi lesquels jobup.ch qui a cassé sa cage de safran et a dû abandonner.

Grâce à sa victoire, Team Seven confirme sa première place du classement général, devant TeamWork et Genolier. Les M2 seront héliportés vers le Léman cette semaine, afin de participer samedi 6 juin à la Genève-Rolle-Genève.

Classement M2 Bol d’Or du lac de Neuchâtel :
1. Team Seven
2. GSMN Genolier
3. TeamWork
4. Patrimonium
5. Landrover
6. Spam
7. King


Communiqué de presse
Team Seven gagne le Bol d’Or du lac de Neuchâtel en trois heures

Troisième étape du TeamWork M2 Speed Tour, le Bol d’or du lac de Neuchâtel a été remporté par l’équipe d’Auvernier Team Seven menée par Christophe Peclard, devant Genolier et TeamWork. Les vainqueurs ont bouclé le parcours Grandson-Neuchâtel-Grandson en trois heures et cinq minutes, une édition très rapide grâce à un vent soutenu.

Grandson, le 30 mai 2015 - Le circuit des catamarans M2 a participé au Bol d’Or du Lac de Neuchâtel ce samedi 30 mai, avec une centaine de monocoques et multicoques au départ. La première des courses longue distance du TeamWork M2 Speed Tour n’a pas été si longue ; le premier M2 Team Seven, également vainqueur du classement général, a passé la ligne d’arrivée à 14:05, soit après un peu plus de trois heures de course. Ils établissent ainsi le nouveau record de temps sur ce nouveau parcours mis en place depuis 2013.

Les treize catamarans M2 ont débuté la course à 11:00 au large du Cercle de la Voile de Grandson, pour un parcours ralliant Grandson à Neuchâtel et retour. Dans un joli vent de sud-ouest d’une dizaine de noeuds, la plupart de la flotte a navigué le long de la rive nord, côté Jura, dès le départ, menée par TeamWork de Nils Palmieri. Team Seven est remonté et passe la bouée de Neuchâtel en tête après 1h10 de course, dans un vent forcissant de 15 noeuds. Christophe Peclard et son équipe n’ont plus quitté la tête de la flotte. Le retour au près s’est fait le long de la côte Jurassienne pour la majorité de la flotte, venue chercher le joran annoncé.

Christophe Peclard remporte cette course avec le SUI 7 Team Seven, cinquième victoire sur cette épreuve du bateau basé à Auvernier. « C’était une course difficile, avec un vent irrégulier tout le long », raconte Peclard souriant, aux côtés de ses équipiers Alexandre Massard, Loic et Yannick Preitner. « Il fallait gardait les yeux bien ouverts, les frères Preitner ont fait un excellent travail à ce niveau là. Après un joli départ, le vent est revenu par derrière et nous avons perdu quelques places. Mais nous avons navigué juste et avons rattrapé notre retard, pour finalement faire tout le retour en contrôlant TeamWork puis Genolier. »

GSMN Genolier, mené par le navigateur d’Yverdon Michel Vaucher, était septième à la bouée de Neuchâtel mais est bien remonté sur le retour. Il termine deuxième, une minute derrière Team Seven. « Nous avons perdus beaucoup de places sur le premier bord de portant avec notre option côté Fribourg », explique Vaucher. « Mais nous avons bien navigué avec une bonne vitesse, et avons ainsi pu rattraper notre retard ! » Nils Palmieri, troisième sur TeamWork, est très satisfait de son classement sur le podium : « Nous avons navigué tout le long à l’avant de la flotte, et avons eu beaucoup de plaisir sur cette belle course ! »

Dixième sur Valruz Creation, le neuchâtelois Claude Berger et son équipe ont eu plus de difficultés avec les changements d’angle du vent : « Il y avait des différences énormes sur le plan d’eau, nous n’étions pas au bon endroit au bon moment ! »

Bottomline Team a chaviré à la bouée de Neuchâtel, heureusement sans gravité pour l’équipage. Plusieurs bateaux ont été victimes d’avaries, parmi lesquels jobup.ch qui a cassé sa cage de safran et a dû abandonner.

Grâce à sa victoire, Team Seven confirme sa première place du classement général, devant TeamWork et Genolier. Les M2 seront héliportés vers le Léman cette semaine, afin de participer samedi 6 juin à la Genève-Rolle-Genève.

Classement M2 Bol d’Or du lac de Neuchâtel :
1. Team Seven
2. GSMN Genolier
3. TeamWork
4. Patrimonium
5. Landrover
6. Spam
7. King
8. Tradition
9. Petercam
10. Valruz Creation
11. Gouzer Huitres
DNF Bottomline Team
DNF Jobup.ch

Classement général TeamWork M2 Speed Tour 2015 après trois étapes :
1. Team Seven, 4 points
2. TeamWork, 8 points
3. GSMN Genolier, 9 points
4. Patrimonium, 9 points
5. Petercam, 19 points
6. Spam, 20 points
7. Valruz Creation, 25 points
8. Tradition, 26 points
9. jobup.ch, 28 points
10. Landrover, 29 points
11. King, 29 points
12. Gouzer Huitres, 31 points
13. Bottomline Team, 39 points

No comments:

Post a Comment

fb video