Jun 16, 2014

Bold'Or 2014: D35 Ladycat wins again




Images Miguel Bueno / Loris von Siebenthal.-- Donna Bertarelli & Yann Guichard wins the biggest European lakes event for 2nd time in a row. The team is preparing Guichard's solo crossing in the super Trimaran Spindrift 2, currently in Rhode Island.  Good weather conditions with 12knots winds to complete the Bold'Or in 5:38hs/mins.

Gurvan Bontemps & Benjamin Amiot with the FP did an unofficial 6:21, impressive performance for the little 18 footer against the M1 & M2, more details later. 

Real Time results at Here
Official report by Vulcain Trophy in French below. More info at boldormirabaud.com - Images by Loris von Siebenthal at CSN FB
-----

Ladycat powered by Spindrift racing restitue le Bol d’Or aux Décision 35.
Et de deux ! Après sa victoire en 2010, 5 heures et 38 minutes auront suffi à Ladycat powered by
Spindrift racing pour boucler le Bol d’Or Mirabaud dans des conditions très musclées. Realstone
et Alinghi complètent le podium de cette 76ème édition.


Ce matin, avant même le coup de canon, la ligne de départ du Bol d’Or Mirabaud était très animée tant
les rafales de bise ont creusé les eaux. Prêts de 20 noeuds de vent ont propulsé les Décision 35

en tête
de course, position qu’ils garderont de bout en bout. Cette année, le Bol d’Or Mirabaud se caractérise, pour les D35, par une très grande homogénéité, preuve en est dès Versoix où, Ladycat powered by Spindrift racing, ZenToo, Alinghi et Veltigroup passent la marque quasi simultanément. 



En sortant du petit lac, Alinghi choisit l’option côte française à l’inverse de Mobimo,Veltigroup, Realstone, Ladycat et Zen Too. Au bout du compte, Alinghi rejoint les D35 et tous restent
bloqué à Morges où la bise les lâche. Mais vigilants, les tacticiens repèrent vite de belles risées qui vont
les pousser à bon train vers Le Bouveret. Tanguy Carriou, le tacticien de Team Tilt, empreinte la gauche
du plan d’eau tout prêt des côtes et prend une belle avance mais c’était sans compter le peloton,
regroupé au centre du lac, qui touche des airs denses et réguliers jusqu’au Bouveret. Ladycat powered
by Spindrift racing contourne la barge, suivi de Veltigroup, s’ensuit un duel intense. Veltigroup pointe le
bout de ses coques en tête à l’entrée du petit lac mais cette superbe course-poursuite jusqu’à l’arrivée ne
suffit pas au D35 de Marco Simeoni, doublé par Ladycat powered by Spindrift racing juste avant l’arrivée,
il apprend qu’il écope d’une pénalité pour franchissement anticipé de la ligne de départ. La victoire est
pour Ladycat powered by Spindrift racing. 


La descente vers Genève est aussi pimentée par Realstone,
Alinghi et Mobimo qui, aux aguets, restent sur les talons de Ladycat powered by Spindrift racing.
Heureux, Yann Guichard résume sa course : «on n’est pas mal parti, on s’est retrouvé vite dans le
rythme, on a plutôt bien navigué jusqu’au Bouveret et on est passé en tête. La rentrée dans le petit lac
avec 25 noeuds de vent et de grosses rafales était un peu limite on était sur le fil du rasoir mais c’était un
très beau finish.» Dona Bertarelli, skipper et propriétaire de Ladycat powered by Spindrift racing souligne
que le Bol d’Or Mirabaud est un objectif important pour elle : «nous sommes en stand-by à New York en
attendant une fenêtre météo afin de battre le record de la traversée de l’Atlantique Nord avec
Spindrift 2 mais nous sommes revenus pour le Bol d’Or Mirabaud. On voulait être là. Je vais savourer
cette victoire surtout qu’il y avait de la tension à bord du fait des conditions difficiles que nous avons
traversées. Tout peut arriver : de la casse, un chavirage, on a dû rester très concentré tout au long de la
course.»


Jan Eckert, pour qui c’était le premier Bol d’Or Mirabaud sur son Décision 35 Django racing a terminé 8ème : « nous avons eu un départ difficile mais étions juste derrière le peloton en arrivant à Lausanne. Après la barge du Bouveret, le retour sur Genève a été fantastique, nous avons navigué très vite pendant deux heures, on a enfourné mais tout s’est bien passé. On a terminé en 6h10. J’ai adoré navigué à 20 noeuds sur un D35.»


Pas de chance du côté d’Ylliam-Comptoir immobilier qui rencontre un problème d’hydraulique cinq
minutes après le départ et doit abandonner. Très ventée, la 76ème édition du Bol d’Or Mirabaud a permis
aux Décision 35 de récupérer le prestigieux trophée et de conclure la première partie de la saison du
Vulcain Trophy en beauté.

fb video